ci.haerentanimo.net
Nouvelles recettes

L'histoire derrière les Golden Arches de McDonald's est incroyable

L'histoire derrière les Golden Arches de McDonald's est incroyable


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.


Ce logo légendaire a une histoire assez intéressante

Plus de gens reconnaissent le logo McDonald's que la croix chrétienne.

Les célèbres arches dorées de McDonald's sont sans aucun doute le logo d'entreprise le plus légendaire au monde aujourd'hui, et sont même reconnu par plus de gens que la croix. Mais gageons que vous ne connaissez pas l'histoire derrière ce symbole simple et parfait de la chaîne omniprésente.

La plupart des logos d'entreprise sont ciblés et testés sur le terrain, et passent par des séries et des séries d'essais avant d'être déployés. Un logo doit être immédiatement reconnaissable et doit évoquer instantanément l'entreprise qui se cache derrière, ce qui n'est pas une mince affaire.

Les « Arches d'or » étaient à l'origine deux arches distinctes situées de chaque côté des bâtiments super-modernes (à l'époque) construits par les fondateurs de McDonald's, Dick et Mac McDonald. Tous les emplacements originaux de McDonald's avaient ces arches de chaque côté, et ils étaient le fruit de nul autre que Mac McDonald. Croyez-le ou non, lorsque les frères ont interviewé des architectes pour concevoir le premier emplacement en 1952, ils se sont heurtés à une bonne dose de résistance. Le premier architecte était catégoriquement contre l'incorporation des arches dans la conception, le second voulait trop les changer et le troisième ne voulait pas qu'on lui dise quoi faire. En désespoir de cause, les frères ont esquissé une approximation approximative de ce qu'ils recherchaient - un bâtiment avec un demi-cercle de chaque côté - et l'ont apporté à un architecte nommé Stanley Clark Meston, qui a rationalisé les arches en paraboles effilées. Le design est resté et le résultat final était révolutionnaire pour l'époque.

Lorsque McDonald's a décidé de supprimer le design au début des années 1960, le responsable du design Jim Schindler s'est inspiré des arches déjà célèbres pour concevoir la première version du logo de l'entreprise (ci-dessous) : une vue abstraite d'un emplacement McDonald's sous un angle , avec les deux arches alignées pour former un « M » et le toit le coupant en deux. Au fil des ans, il s'est transformé en le logo que nous reconnaissons aujourd'hui.


Laissons régler le drame : qui a réellement écrit le jingle de McDonald ?

"Ba da ba ba ba!" Le jingle simple et accrocheur qui attire automatiquement nos esprits vers les tristement célèbres Arches d'Or. Mais il y a une histoire pas si simple derrière la plus longue campagne marketing de McDonald's.

Au cours des 15 dernières années, "I'm Lovin' It" est devenu le slogan le plus populaire de McDonald's dans l'histoire des restaurants, grâce à l'aide d'une petite agence de publicité allemande, Heye & Partner.

En 2003, le géant de la restauration rapide connaissait des difficultés dans les affaires. Dans le but de ramener les clients à leurs portes, McDonald's a organisé un concours entre 14 agences de publicité internationales pour proposer une nouvelle stratégie marketing au monde. Heye & Partner a présenté l'idée gagnante « ich liebe es », qui se traduit par « I love it ».

Alors, comment Justin Timberlake s'est-il impliqué dans tout ça ? Eh bien, "I'm Lovin' It" n'est pas seulement un jingle de 5 secondes, c'est une chanson JT à part entière.

L'idée était d'abord d'intégrer le message dans la culture pop, de faire résonner les consommateurs avec le message, puis d'associer le message à la marque. Tout comme la façon dont Timberlake's 2016 "Can't Stop the Feeling!" a dominé les charts plusieurs mois avant la sortie du film. Trolls.

La même année de sa sortie, Timberlake a été payé 6 millions de dollars par McDonald's pour son implication dans le jingle. La chanson a été produite à l'origine par The Neptunes et est créditée comme étant écrite par Pharrell Williams, Tom Batoy, Franco Tortora et Andreas Forberger, directeur créatif de Heye.

RODA Fotografía sur Flickr

Mais l'histoire ne s'arrête pas là. En 2016, le PDG du marketing de l'agence de publicité Translation, Steve Stoute, a déclaré que le rappeur Pusha T était à l'origine de la chanson longtemps attribuée à Pharrell et Timberlake. Selon Stoute, Pusha T a écrit les paroles originales du jingle, tandis que Pharrell et d'autres ont aidé à la production.

Dans une interview avec Pierre roulante, Stoute a commenté la controverse : "Vous savez qui a fait ça ? Pusha T. C'est fou que Pusha T ait écrit la chanson pour McDonald's !"

En fin de compte, des dizaines de complots existent toujours pour savoir qui a participé ou non à la campagne publicitaire de plusieurs milliards de dollars.

Peu importe qui, selon vous, devrait à juste titre porter la couronne du créateur de "I'm Lovin'It", le jingle continuera de résonner dans nos têtes, alors bravo, McD's.


Laissons régler le drame : qui a réellement écrit le jingle de McDonald ?

"Ba da ba ba ba!" Le jingle simple et accrocheur qui attire automatiquement nos esprits vers les tristement célèbres Arches d'Or. Mais il y a une histoire pas si simple derrière la plus longue campagne marketing de McDonald's.

Au cours des 15 dernières années, "I'm Lovin' It" est devenu le slogan le plus populaire de McDonald's dans l'histoire des restaurants, grâce à l'aide d'une petite agence de publicité allemande, Heye & Partner.

En 2003, le géant de la restauration rapide connaissait des difficultés dans les affaires. Dans le but de ramener les clients à leurs portes, McDonald's a organisé un concours parmi 14 agences de publicité internationales pour proposer une nouvelle stratégie marketing au monde. Heye & Partner a présenté l'idée gagnante « ich liebe es », qui se traduit par « I love it ».

Alors, comment Justin Timberlake s'est-il impliqué dans tout ça ? Eh bien, "I'm Lovin' It" n'est pas seulement un jingle de 5 secondes, c'est une chanson JT à part entière.

L'idée était d'abord d'intégrer le message dans la culture pop, de faire résonner les consommateurs avec le message, puis d'associer le message à la marque. Tout comme la façon dont Timberlake's 2016 "Can't Stop the Feeling!" a dominé les charts plusieurs mois avant la sortie du film. Trolls.

La même année de sa sortie, Timberlake a été payé 6 millions de dollars par McDonald's pour son implication dans le jingle. La chanson a été produite à l'origine par The Neptunes et est créditée comme étant écrite par Pharrell Williams, Tom Batoy, Franco Tortora et Andreas Forberger, directeur créatif de Heye.

RODA Fotografía sur Flickr

Mais l'histoire ne s'arrête pas là. En 2016, le PDG du marketing de l'agence de publicité Translation, Steve Stoute, a déclaré que le rappeur Pusha T était à l'origine de la chanson longtemps attribuée à Pharrell et Timberlake. Selon Stoute, Pusha T a écrit les paroles originales du jingle, tandis que Pharrell et d'autres ont aidé à la production.

Dans une interview avec Pierre roulante, Stoute a commenté la controverse : "Vous savez qui a fait ça ? Pusha T. C'est fou que Pusha T ait écrit la chanson pour McDonald's !"

En fin de compte, des dizaines de complots existent toujours pour savoir qui a participé ou non à la campagne publicitaire de plusieurs milliards de dollars.

Peu importe qui, selon vous, devrait à juste titre porter la couronne du créateur de "I'm Lovin'It", le jingle continuera de résonner dans nos têtes, alors bravo, McD's.


Laissons régler le drame : qui a réellement écrit le jingle de McDonald ?

"Ba da ba ba ba!" Le jingle simple et accrocheur qui attire automatiquement nos esprits vers les tristement célèbres Golden Arches. Mais il y a une histoire pas si simple derrière la plus longue campagne marketing de McDonald's.

Au cours des 15 dernières années, "I'm Lovin' It" est devenu le slogan le plus populaire de McDonald's dans l'histoire des restaurants, grâce à l'aide d'une petite agence de publicité allemande, Heye & Partner.

En 2003, le géant de la restauration rapide connaissait des difficultés dans les affaires. Dans le but de ramener les clients à leurs portes, McDonald's a organisé un concours parmi 14 agences de publicité internationales pour proposer une nouvelle stratégie marketing au monde. Heye & Partner a présenté l'idée gagnante « ich liebe es », qui se traduit par « I love it ».

Alors, comment Justin Timberlake s'est-il impliqué dans tout ça ? Eh bien, "I'm Lovin' It" n'est pas seulement un jingle de 5 secondes, c'est une chanson JT à part entière.

L'idée était d'abord d'intégrer le message dans la culture pop, de faire résonner les consommateurs avec le message, puis d'associer le message à la marque. Tout comme la façon dont Timberlake's 2016 "Can't Stop the Feeling!" a dominé les charts plusieurs mois avant la sortie du film. Trolls.

La même année de sa sortie, Timberlake a été payé 6 millions de dollars par McDonald's pour son implication dans le jingle. La chanson a été initialement produite par The Neptunes et est créditée comme étant écrite par Pharrell Williams, Tom Batoy, Franco Tortora et Andreas Forberger, directeur créatif de Heye.

RODA Fotografía sur Flickr

Mais l'histoire ne s'arrête pas là. En 2016, le PDG du marketing de l'agence de publicité Translation, Steve Stoute, a déclaré que le rappeur Pusha T était à l'origine de la chanson longtemps attribuée à Pharrell et Timberlake. Selon Stoute, Pusha T a écrit les paroles originales du jingle, tandis que Pharrell et d'autres ont aidé à la production.

Dans une interview avec Pierre roulante, Stoute a commenté la controverse : "Vous savez qui a fait ça ? Pusha T. C'est fou que Pusha T ait écrit la chanson pour McDonald's !"

En fin de compte, des dizaines de complots existent toujours pour savoir qui a participé ou non à la campagne publicitaire de plusieurs milliards de dollars.

Peu importe qui, selon vous, devrait à juste titre porter la couronne du créateur de "I'm Lovin'It", le jingle continuera de résonner dans nos têtes, alors bravo, McD's.


Laissons régler le drame : qui a réellement écrit le jingle de McDonald ?

"Ba da ba ba ba!" Le jingle simple et accrocheur qui attire automatiquement nos esprits vers les tristement célèbres Arches d'Or. Mais il y a une histoire pas si simple derrière la plus longue campagne marketing de McDonald's.

Au cours des 15 dernières années, "I'm Lovin' It" est devenu le slogan le plus populaire de McDonald's dans l'histoire des restaurants, grâce à l'aide d'une petite agence de publicité allemande, Heye & Partner.

En 2003, le géant de la restauration rapide connaissait des difficultés dans les affaires. Dans le but de ramener les clients à leurs portes, McDonald's a organisé un concours entre 14 agences de publicité internationales pour proposer une nouvelle stratégie marketing au monde. Heye & Partner a présenté l'idée gagnante « ich liebe es », qui se traduit par « I love it ».

Alors, comment Justin Timberlake s'est-il impliqué dans tout ça ? Eh bien, "I'm Lovin' It" n'est pas seulement un jingle de 5 secondes, c'est une chanson JT à part entière.

L'idée était d'abord d'intégrer le message dans la culture pop, de faire résonner les consommateurs avec le message, puis d'associer le message à la marque. Tout comme la façon dont Timberlake's 2016 "Can't Stop the Feeling!" a dominé les charts plusieurs mois avant la sortie du film. Trolls.

La même année de sa sortie, Timberlake a été payé 6 millions de dollars par McDonald's pour son implication dans le jingle. La chanson a été initialement produite par The Neptunes et est créditée comme étant écrite par Pharrell Williams, Tom Batoy, Franco Tortora et Andreas Forberger, directeur créatif de Heye.

RODA Fotografía sur Flickr

Mais l'histoire ne s'arrête pas là. En 2016, le PDG du marketing de l'agence de publicité Translation, Steve Stoute, a déclaré que le rappeur Pusha T était à l'origine de la chanson longtemps attribuée à Pharrell et Timberlake. Selon Stoute, Pusha T a écrit les paroles originales du jingle, tandis que Pharrell et d'autres ont aidé à la production.

Dans une interview avec Pierre roulante, Stoute a commenté la controverse : "Vous savez qui a fait ça ? Pusha T. C'est fou que Pusha T ait écrit la chanson pour McDonald's !"

En fin de compte, des dizaines de complots existent toujours pour savoir qui a participé ou non à la campagne publicitaire de plusieurs milliards de dollars.

Peu importe qui, selon vous, devrait à juste titre porter la couronne du créateur de "I'm Lovin'It", le jingle continuera de résonner dans nos têtes, alors bravo, McD's.


Laissons régler le drame : qui a réellement écrit le Jingle de McDonald ?

"Ba da ba ba ba!" Le jingle simple et accrocheur qui attire automatiquement nos esprits vers les tristement célèbres Golden Arches. Mais il y a une histoire pas si simple derrière la plus longue campagne marketing de McDonald's.

Au cours des 15 dernières années, "I'm Lovin' It" est devenu le slogan le plus populaire de McDonald's dans l'histoire des restaurants, grâce à l'aide d'une petite agence de publicité allemande, Heye & Partner.

En 2003, le géant de la restauration rapide connaissait des difficultés dans les affaires. Dans le but de ramener les clients à leurs portes, McDonald's a organisé un concours entre 14 agences de publicité internationales pour proposer une nouvelle stratégie marketing au monde. Heye & Partner a présenté l'idée gagnante « ich liebe es », qui se traduit par « I love it ».

Alors, comment Justin Timberlake s'est-il impliqué dans tout ça ? Eh bien, "I'm Lovin' It" n'est pas seulement un jingle de 5 secondes, c'est une chanson JT à part entière.

L'idée était d'abord d'intégrer le message dans la culture pop, de faire résonner les consommateurs avec le message, puis d'associer le message à la marque. Tout comme la façon dont Timberlake's 2016 "Can't Stop the Feeling!" a dominé les charts plusieurs mois avant la sortie du film. Trolls.

La même année de sa sortie, Timberlake a été payé 6 millions de dollars par McDonald's pour son implication dans le jingle. La chanson a été produite à l'origine par The Neptunes et est créditée comme étant écrite par Pharrell Williams, Tom Batoy, Franco Tortora et Andreas Forberger, directeur créatif de Heye.

RODA Fotografía sur Flickr

Mais l'histoire ne s'arrête pas là. En 2016, le PDG du marketing de l'agence de publicité Translation, Steve Stoute, a déclaré que le rappeur Pusha T était à l'origine de la chanson longtemps attribuée à Pharrell et Timberlake. Selon Stoute, Pusha T a écrit les paroles originales du jingle, tandis que Pharrell et d'autres ont aidé à la production.

Dans une interview avec Pierre roulante, Stoute a commenté la controverse : "Vous savez qui a fait ça ? Pusha T. C'est fou que Pusha T ait écrit la chanson pour McDonald's !"

En fin de compte, des dizaines de complots existent toujours pour savoir qui a participé ou non à la campagne publicitaire de plusieurs milliards de dollars.

Peu importe qui, selon vous, devrait à juste titre porter la couronne du créateur de "I'm Lovin'It", le jingle continuera de résonner dans nos têtes, alors bravo, McD's.


Laissons régler le drame : qui a réellement écrit le jingle de McDonald ?

"Ba da ba ba ba!" Le jingle simple et accrocheur qui attire automatiquement nos esprits vers les tristement célèbres Arches d'Or. Mais il y a une histoire pas si simple derrière la plus longue campagne marketing de McDonald's.

Au cours des 15 dernières années, "I'm Lovin' It" est devenu le slogan le plus populaire de McDonald's dans l'histoire des restaurants, grâce à l'aide d'une petite agence de publicité allemande, Heye & Partner.

En 2003, le géant de la restauration rapide connaissait des difficultés dans les affaires. Dans le but de ramener les clients à leurs portes, McDonald's a organisé un concours entre 14 agences de publicité internationales pour proposer une nouvelle stratégie marketing au monde. Heye & Partner a présenté l'idée gagnante « ich liebe es », qui se traduit par « I love it ».

Alors, comment Justin Timberlake s'est-il impliqué dans tout ça ? Eh bien, "I'm Lovin' It" n'est pas seulement un jingle de 5 secondes, c'est une chanson JT à part entière.

L'idée était d'abord d'intégrer le message dans la culture pop, de faire résonner les consommateurs avec le message, puis d'associer le message à la marque. Tout comme la façon dont Timberlake's 2016 "Can't Stop the Feeling!" a dominé les charts plusieurs mois avant la sortie du film. Trolls.

La même année de sa sortie, Timberlake a été payé 6 millions de dollars par McDonald's pour son implication dans le jingle. La chanson a été produite à l'origine par The Neptunes et est créditée comme étant écrite par Pharrell Williams, Tom Batoy, Franco Tortora et Andreas Forberger, directeur créatif de Heye.

RODA Fotografía sur Flickr

Mais l'histoire ne s'arrête pas là. En 2016, le PDG du marketing de l'agence de publicité Translation, Steve Stoute, a déclaré que le rappeur Pusha T était à l'origine de la chanson longtemps attribuée à Pharrell et Timberlake. Selon Stoute, Pusha T a écrit les paroles originales du jingle, tandis que Pharrell et d'autres ont aidé à la production.

Dans une interview avec Pierre roulante, Stoute a commenté la controverse : "Vous savez qui a fait ça ? Pusha T. C'est fou que Pusha T ait écrit la chanson pour McDonald's !"

En fin de compte, des dizaines de complots existent toujours pour savoir qui a participé ou non à la campagne publicitaire de plusieurs milliards de dollars.

Peu importe qui, selon vous, devrait à juste titre porter la couronne du créateur de "I'm Lovin'It", le jingle continuera de résonner dans nos têtes, alors bravo, McD's.


Laissons régler le drame : qui a réellement écrit le Jingle de McDonald ?

"Ba da ba ba ba!" Le jingle simple et accrocheur qui attire automatiquement nos esprits vers les tristement célèbres Arches d'Or. Mais il y a une histoire pas si simple derrière la plus longue campagne marketing de McDonald's.

Au cours des 15 dernières années, "I'm Lovin' It" est devenu le slogan le plus populaire de McDonald's dans l'histoire des restaurants, grâce à l'aide d'une petite agence de publicité allemande, Heye & Partner.

En 2003, le géant de la restauration rapide connaissait des difficultés dans les affaires. Dans le but de ramener les clients à leurs portes, McDonald's a organisé un concours entre 14 agences de publicité internationales pour proposer une nouvelle stratégie marketing au monde. Heye & Partner a présenté l'idée gagnante « ich liebe es », qui se traduit par « I love it ».

Alors, comment Justin Timberlake s'est-il impliqué dans tout ça ? Eh bien, "I'm Lovin' It" n'est pas seulement un jingle de 5 secondes, c'est une chanson JT à part entière.

L'idée était d'abord d'intégrer le message dans la culture pop, de faire résonner les consommateurs avec le message, puis d'associer le message à la marque. Tout comme la façon dont Timberlake's 2016 "Can't Stop the Feeling!" a dominé les charts plusieurs mois avant la sortie du film. Trolls.

La même année de sa sortie, Timberlake a été payé 6 millions de dollars par McDonald's pour son implication dans le jingle. La chanson a été produite à l'origine par The Neptunes et est créditée comme étant écrite par Pharrell Williams, Tom Batoy, Franco Tortora et Andreas Forberger, directeur créatif de Heye.

RODA Fotografía sur Flickr

Mais l'histoire ne s'arrête pas là. En 2016, le PDG du marketing de l'agence de publicité Translation, Steve Stoute, a déclaré que le rappeur Pusha T était à l'origine de la chanson longtemps attribuée à Pharrell et Timberlake. Selon Stoute, Pusha T a écrit les paroles originales du jingle, tandis que Pharrell et d'autres ont aidé à la production.

Dans une interview avec Pierre roulante, Stoute a commenté la controverse : "Vous savez qui a fait ça ? Pusha T. C'est fou que Pusha T ait écrit la chanson pour McDonald's !"

En fin de compte, des dizaines de complots existent toujours pour savoir qui a participé ou non à la campagne publicitaire de plusieurs milliards de dollars.

Peu importe qui, selon vous, devrait à juste titre porter la couronne du créateur de "I'm Lovin'It", le jingle continuera de résonner dans nos têtes, alors bravo, McD's.


Laissons régler le drame : qui a réellement écrit le jingle de McDonald ?

"Ba da ba ba ba!" Le jingle simple et accrocheur qui attire automatiquement nos esprits vers les tristement célèbres Golden Arches. Mais il y a une histoire pas si simple derrière la plus longue campagne marketing de McDonald's.

Au cours des 15 dernières années, "I'm Lovin' It" est devenu le slogan le plus populaire de McDonald's dans l'histoire des restaurants, grâce à l'aide d'une petite agence de publicité allemande, Heye & Partner.

En 2003, le géant de la restauration rapide connaissait des difficultés dans les affaires. Dans le but de ramener les clients à leurs portes, McDonald's a organisé un concours parmi 14 agences de publicité internationales pour proposer une nouvelle stratégie marketing au monde. Heye & Partner a présenté l'idée gagnante « ich liebe es », qui se traduit par « I love it ».

Alors, comment Justin Timberlake s'est-il impliqué dans tout ça ? Eh bien, "I'm Lovin' It" n'est pas seulement un jingle de 5 secondes, c'est une chanson JT à part entière.

L'idée était d'abord d'intégrer le message dans la culture pop, de faire résonner les consommateurs avec le message, puis d'associer le message à la marque. Tout comme la façon dont Timberlake's 2016 "Can't Stop the Feeling!" a dominé les charts plusieurs mois avant la sortie du film. Trolls.

La même année de sa sortie, Timberlake a été payé 6 millions de dollars par McDonald's pour son implication dans le jingle. La chanson a été initialement produite par The Neptunes et est créditée comme étant écrite par Pharrell Williams, Tom Batoy, Franco Tortora et Andreas Forberger, directeur créatif de Heye.

RODA Fotografía sur Flickr

Mais l'histoire ne s'arrête pas là. En 2016, le PDG du marketing de l'agence de publicité Translation, Steve Stoute, a déclaré que le rappeur Pusha T était à l'origine de la chanson longtemps attribuée à Pharrell et Timberlake. Selon Stoute, Pusha T a écrit les paroles originales du jingle, tandis que Pharrell et d'autres ont aidé à la production.

Dans une interview avec Pierre roulante, Stoute a commenté la controverse : "Vous savez qui a fait ça ? Pusha T. C'est fou que Pusha T ait écrit la chanson pour McDonald's !"

En fin de compte, des dizaines de complots existent toujours pour savoir qui a participé ou non à la campagne publicitaire de plusieurs milliards de dollars.

Peu importe qui, selon vous, devrait à juste titre porter la couronne du créateur de "I'm Lovin'It", le jingle continuera de résonner dans nos têtes, alors bravo, McD's.


Laissons régler le drame : qui a réellement écrit le jingle de McDonald ?

"Ba da ba ba ba!" Le jingle simple et accrocheur qui attire automatiquement nos esprits vers les tristement célèbres Arches d'Or. Mais il y a une histoire pas si simple derrière la plus longue campagne marketing de McDonald's.

Au cours des 15 dernières années, "I'm Lovin' It" est devenu le slogan le plus populaire de McDonald's dans l'histoire des restaurants, grâce à l'aide d'une petite agence de publicité allemande, Heye & Partner.

En 2003, le géant de la restauration rapide connaissait des difficultés dans les affaires. Dans le but de ramener les clients à leurs portes, McDonald's a organisé un concours entre 14 agences de publicité internationales pour proposer une nouvelle stratégie marketing au monde. Heye & Partner a présenté l'idée gagnante « ich liebe es », qui se traduit par « I love it ».

Alors, comment Justin Timberlake s'est-il impliqué dans tout ça ? Eh bien, "I'm Lovin' It" n'est pas seulement un jingle de 5 secondes, c'est une chanson JT à part entière.

L'idée était d'abord d'intégrer le message dans la culture pop, de faire résonner les consommateurs avec le message, puis d'associer le message à la marque. Tout comme la façon dont Timberlake's 2016 "Can't Stop the Feeling!" a dominé les charts plusieurs mois avant la sortie du film. Trolls.

La même année de sa sortie, Timberlake a été payé 6 millions de dollars par McDonald's pour son implication dans le jingle. La chanson a été produite à l'origine par The Neptunes et est créditée comme étant écrite par Pharrell Williams, Tom Batoy, Franco Tortora et Andreas Forberger, directeur créatif de Heye.

RODA Fotografía sur Flickr

Mais l'histoire ne s'arrête pas là. En 2016, le PDG du marketing de l'agence de publicité Translation, Steve Stoute, a déclaré que le rappeur Pusha T était à l'origine de la chanson longtemps attribuée à Pharrell et Timberlake. Selon Stoute, Pusha T a écrit les paroles originales du jingle, tandis que Pharrell et d'autres ont aidé à la production.

Dans une interview avec Pierre roulante, Stoute a commenté la controverse : "Vous savez qui a fait ça ? Pusha T. C'est fou que Pusha T ait écrit la chanson pour McDonald's !"

En fin de compte, des dizaines de complots existent toujours pour savoir qui a participé ou non à la campagne publicitaire de plusieurs milliards de dollars.

Peu importe qui, selon vous, devrait à juste titre porter la couronne du créateur de "I'm Lovin'It", le jingle continuera de résonner dans nos têtes, alors bravo, McD's.


Laissons régler le drame : qui a réellement écrit le jingle de McDonald ?

"Ba da ba ba ba!" Le jingle simple et accrocheur qui attire automatiquement nos esprits vers les tristement célèbres Arches d'Or. Mais il y a une histoire pas si simple derrière la plus longue campagne marketing de McDonald's.

Au cours des 15 dernières années, "I'm Lovin' It" est devenu le slogan le plus populaire de McDonald's dans l'histoire des restaurants, grâce à l'aide d'une petite agence de publicité allemande, Heye & Partner.

En 2003, le géant de la restauration rapide connaissait des difficultés dans les affaires. Dans le but de ramener les clients à leurs portes, McDonald's a organisé un concours entre 14 agences de publicité internationales pour proposer une nouvelle stratégie marketing au monde. Heye & Partner a présenté l'idée gagnante « ich liebe es », qui se traduit par « I love it ».

Alors, comment Justin Timberlake s'est-il impliqué dans tout ça ? Eh bien, "I'm Lovin' It" n'est pas seulement un jingle de 5 secondes, c'est une chanson JT à part entière.

L'idée était d'abord d'intégrer le message dans la culture pop, de faire résonner les consommateurs avec le message, puis d'associer le message à la marque. Tout comme la façon dont Timberlake's 2016 "Can't Stop the Feeling!" a dominé les charts plusieurs mois avant la sortie du film. Trolls.

La même année de sa sortie, Timberlake a été payé 6 millions de dollars par McDonald's pour son implication dans le jingle. La chanson a été produite à l'origine par The Neptunes et est créditée comme étant écrite par Pharrell Williams, Tom Batoy, Franco Tortora et Andreas Forberger, directeur créatif de Heye.

RODA Fotografía sur Flickr

Mais l'histoire ne s'arrête pas là. En 2016, le PDG du marketing de l'agence de publicité Translation, Steve Stoute, a déclaré que le rappeur Pusha T était à l'origine de la chanson longtemps attribuée à Pharrell et Timberlake. Selon Stoute, Pusha T a écrit les paroles originales du jingle, tandis que Pharrell et d'autres ont aidé à la production.

Dans une interview avec Pierre roulante, Stoute a commenté la controverse : "Vous savez qui a fait ça ? Pusha T. C'est fou que Pusha T ait écrit la chanson pour McDonald's !"

En fin de compte, des dizaines de complots existent toujours pour savoir qui a participé ou non à la campagne publicitaire de plusieurs milliards de dollars.

Peu importe qui, selon vous, devrait à juste titre porter la couronne du créateur de "I'm Lovin'It", le jingle continuera de résonner dans nos têtes, alors bravo, McD's.


Voir la vidéo: Lhistoire qui se cache derrière la victoire 3-0 du Barça face au Real en 2005. Lhistoire Derrière


Commentaires:

  1. Shakticage

    Ce thème est tout simplement incomparable :), c'est très intéressant pour moi))))

  2. Ayyub

    Je suis désolé, mais je pense que vous faites une erreur.



Écrire un message